Et l’ours, des Carpates ou pas, à intérêt à prendre les choses qui viennent avec humour, qu’on se le dise ! Absolu !

Aïe, quand ours prendre une année de plus, ours toujours fâché …

Evidemment, on peut comprendre que l’ours des Carpates soit un tantinet déstabilisé par le temps qui passe et qui n’améliore pas grand chose quand on ouvre l’oeil, qu’on tend les oreilles et qu’on met en marche tout ce dont un ours, bien léché ou pas, dispose pour prédire comment les lendemains vont chanter …

… qu’il soit un peu inquiet du risque que de plus jeunes ayant de mauvaises lectures, des influences douteuses ou simplement la faim au ventre respectent la loi … de la nature et guettent l’occasion de le faire chuter de son piédestal le plus tôt possible au XXIe siècle …

… un rien décontenancé par l’évolution de trucs qu’il ne comprend pas mais dont il sent bien ça ne va pas trop améliorer son écosystème (faut dire qu’avec les zingénieurs de l’aéronautique, on a du souci à se faire) …

… un brin démoralisé parce que tout autour de lui part un peu en quenouille, que lui-même se néglige un peu et que ça devient vraiment compliqué de faire de l’exercice au grand air …

Bref, encore un peu plus vieux, toujours plus vieux, limite bientôt vraiment vieux qui ne ressemble plus à rien.

Mais il ne faudrait pas non plus que l’ours des Carpates nous fasse un vélo comme le premier ours décadent d’occident ploutocratique …

Il ne faudrait pas que l’ours des Carpates se mette à des sports extrêmes pour « faire djeun » comme n’importe quel ours dépressif de l’Ouest du vieux monde …

Il ne faudrait pas que l’ours des Carpates tourne boulimique et bouffe n’importe quoi en quantités déraisonnables comme n’importe quel ours dépressif du nouveau monde …

Il ne faudrait pas qu’il tourne … vieil ours !

Parce que quoi qu’il en pense dans un moment de blues de pré-mid-life-crisis, ça pourrait être pire …

Vraiment pire …

Vraiment …

Vraiment vraiment … (et sans même parler chinois)

Alors carpe diem dans whatever Carpates, roulez doubitchou sous les aisselles dans whatever petit ou grand bolide (le karting, ça vaut pas, c’est pour les filles, pas pour les zours), buvez un coup de Dealu Mare et basta cosi, voguez la galère pour l’année nouvelle.

 Absol … Ours !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s